My new toy: Canon 550D











Voilà. J’ai craqué. Je suis passé de gars sans le sous à “mais qui sont ces gens qui me veulent tous pour que je bosse pour eux et me donner plein de pognon?” en quelques semaines. Du coup, comme on fait dans ces cas là, on se sent plus et on achète des trucs. Dont un nouvel ordi comme j’en avais parlé [mais j’en avais vraiment besoin]. Et puis ça.

En fait je me suis fait embaucher par une boite. Bon le boulot est pas le plus excitant de la planète [beaucoup de corporate], mais assez varié. Et entre autre notre boite a un produit assez intéressant qui consiste en une espèce de séminaire/présentation/keynote mais sans avoir à le faire en live et en interactif. En clair tu as une petite fenêtre vidéo où un intervenant parle, en dessous tu as des chapitres et à droite sur les 2/3 de l’écran tu as une animation flash qui est synchronisée avec la vidéo. Et mon boulot actuel c’est entres autres m’occuper de tout ça. Tourner la vidéo [éclairage, direction du speaker, etc...], monter, customiser la skin de l’ensemble pour le client, ajouter les points de navigation pour la vidéo, animer le flash. Parfois tu filmes des frigos [et installer un éclairage pour filmer des frigos, c’est de la vraie saloperie], parfois tu te retrouve dans les bureaux des exécutifs d’une grande banque kiwi où t’as l’impression d’être dans Titanic avec toutes ces boiseries et ces escaliers partout. Et parfois tu tourne pour l’équivalent néo-zélandais de Darty. Et pour baisser les coûts de production, nos amis de Noel Leeming [oh! no! More Leeming], nous avaient de demandé de ne pas louer la Sony EX1 qu’on utilisait d’habitude, ils allaient amener une de leur caméras à eux. On s’est donc retrouvé avec une Canon HG21 à disque dur et enregistrant en AVCHD. Et la qualité du résultat m’a vraiment impressionné [entre le HDV et les formats plus pros des Panasonic HVX200 ou Sony EX1].
Or, je possède depuis près de 10 ans, une vieille Sony DV que j’avais achetée à l’époque 15000 francs. Oui à l’époque lointaine des francs. C’était un excellent compromis entre l’abordable et le pro. Et elle m’a bien servi, oh oui, elle m’a été utile.
Mais elle appartient à une époque révolue, où tout était plus simple, où la DV était grosso modo le seul standard vidéo disponible. C’était simple et facile une fois que t’avais pigé le truc.
Fast forward dans le monde du présent. La HD s’est bien installée, mais on est loin de la sinplicité de la DV. Le besoin impérieux d’une compression efficace, la diversité des standards, ont eu la peau de la simplicité. En clair au début, il y a eu Sony et JVC avec leur HDV. Et puis des standards plus pros et tapeless [n’enregistrant plus sur bande quoi] sont apparus, comme le XDCAM ou le DVCPRO HD, voire le RED CODE, mais les caméras utilisant ces formats sont hors de prix pour nous autres mortels. Et je vous parle même du prix des médias... 1500 dollars US pour une P2 Card de 32 Go [moi j’ai payé ma SD Card 32 Go, Class 10, 65 euros]. Ou alors le AVCHD, format d’excellente qualité, mais, comme je m’en suis rendu compte lorsqu’il a fallu que je monte tout ça [bien que Final Cut Pro convertisse en je sais pas quel format], un cauchemar à monter. Littéralement.
Donc si je voulais une nouvelle caméra HD, je me voyais devoir mettre la main sur ces caméras, soit HDV mais dont la qualité ne me convainc pas [mais facile à monter], ou le AVCHD, de bonne qualité, mais horrible à monter à moins de perdre son temps à reconvertir ses rushes.
Donc j’ai d’abord pensé au Canon 7D, un peu cher, mais la qualité semblait supérieure à tout ce qui se fait, excepté le 5D Mark II, pour le coup vraiment hors de prix. Et puis j’ai vu qu’il existait son équivalent grand public, le 550D, mêmes entrailles, même qualité, moitié prix. La différence se faisant sur les finitions, une construction plus solide sur le 7D, quelques options supplémentaires. Mais étant donné que j’étais plus intéressé par la vidéo HD que par les photos, les avis sur le net étaient unanimes. Pour un premier DSLR, autant se tourner vers le 550D. Et j’en suis pas mécontent! Au contraire. J’ai acheté la bête avec 2 objectifs. Un classique 18-55mm et un téléobjectif 55-250mm
Bref, afin d’illustrer tout ça, contre toute attente, pas de vidéo HD - n’ayant rien de vraiment intéressant à filmer pour l’instant [bravo du con!]. Mais un montage d’images prises en rafales [euuuuh, 3.8/secondes je crois?] dans le hall de ma maison... Sisi, j’habite vraiment là. C’est une ancienne gare reconvertie en résidence.
Et là dessus je rebelotte avec quelques images prises sur le tournage de la dernière pub sur laquelle j’ai bossé. En plus d’offrir mes muscles hypertrophiés afin de charger et décharger le camion, gagnant ma place parmi les saltimbanques rescapés d’un tournage de Xena [signe distinctif: la polaire North Face. True Story], j’ai designé les animations que vous voyez en fond ici et là, ainsi que l’animation principale qui sera rajoutée en post production façon Minority Report. Certaines images proviennent des vidéos HD que j’ai tournées sur le plateau, saurez vous découvrir lesquelles? Quant au produit finit, j’en parlerai quand elle sera terminée.



Maintenant je me permet cet apparté pour prévenir les éventuels futurs acheteurs de HDSLR [caméra HD + DSLR] des limites qui existent avec ces appareils dans une utilisation caméra de cinéma et à priori, c’est valable autant pour le 550D que pour le 7D ou le 5D.
Le soucis principal réside dans la gestion de la prise son. En clair, on a la possibilité d’avoir un micro externe mais:
- pas de prise XLR [bon ça encore ça va]
- pas de possibilité de surveiller les niveaux sonores
- pas de possibilité de régler les niveaux sonores
- pas de prise casque pour entendre l’input son. Il est possible de bidouiller un peu et d’écouter la prise son en mode magnétoscope, mais impossible d’entendre pendant la prise de vue.
Bref, la seule solution pour l’instant est d’utiliser un deck pour un enregistrer le son en externe.

Le temps d’enregristrement maximum est de 29 minutes et 59 secondes mais en pratique, on atteindra jamais ce niveau puisque l’enregistrement s’arrête lorsque le fichier atteint les 4 gigas... En SD, il les atteint en 25 minutes et en HD, faut pas espérer atteindre le quart d’heure. Ce qui pose problème lorsque l’on doit filmer un concert, une performance.

Ils ne livrent pas par défaut un cable pour brancher la caméra sur le secteur et comme par défaut les batteries fournies sont plutôt faibles, il devient vite urgent d’investir dans un grip et un adapteur pour brancher la caméra sur le secteur [environ 150-200 euros pour les deux].

Une prise en main toujours adaptée aux photos et non à la vidéo. Là aussi l’achat d’un montage spécifique pour le filmage en caméra épaule se fait vite assez pertinent.

Pas vraiment un problème, mais l’absence d’un vrai mode SD pèche vraiment. Pour la HD, c’est parfait... 1080p 24,25 ou 30p et 720p 50 ou 60p pour des jolis ralentis. Mais si vous voulez vous contenter d’une définition standard, c’est 640*480 50p ou rien. Pas de vrai PAL [720*576], pas de 25p, pas de 16/9 et en plus

Le problème du rolling shutter. Ce problème concerne l’ensemble des caméras équipées des capteurs CMOS [allant des camescopes grand public à la RED] mais ce problème devient particulièrement gênant avec l’utilisation du téléobjectif puisqu’il amplifie les mouvements.

Bon, si l’industrie des reflex numériques semble avoir prit l’ascendant sur l’univers des caméras HD - reléguant bon nombre de caméras pro au placard - notammant avec ce Canon 550D incroyable de qualité et versatile pour moins de 1000 euros, il semblerait que les caméras numériques standards n’aient pas dit leur dernier mot. Notammant Sony qui a annoncé pour octobre la sortie du NEX-VG10, une caméra HD grand public avec objectifs interchangeables, essayant donc de marier le meilleur des HDSLR avec la philosophie caméras HD classiques. Mais on peut espérer que les prochaines générations de HDSLR tiendront compte des problèmes évoqués ici tout en parvenant à conservant une éthique d’appareil photo avant tout.

8 commentaires:

31 août 2010 à 21:43 Rémy

Bonjour Nicolas, merci pour ton impression sur le 550D. J'envisage de l'acheter cependant je me pose un question sur la MAP.

Est-elle vraiment réalisable avec l'écran de l'appareil ?

Merci pour ta réponse.

31 août 2010 à 22:08 Nicolas Plaire

Et bien pas de problème...

Quand tu parle de MAP, tu parles de mise au point j'imagine?

Alors, faut reconnaitre que c'est un autre point noir, mais qui est commun à l'ensemble des DSLR, non la mise au point n'est pas aisée sur un écran, mais c'est possible... A cela, il y a plusieurs parade. Utiliser l'auto focus juste avant de faire la prise. Ou alors il y a la possibilité de faire un zoom numérique dans l'image HD sur l'écran afin de voir les détails de plus près et de faire le focus à la main.

Mais il semblerait que la solution la plus efficace soit le Z Finder de Zacuto.
http://store.zacuto.com/Z-Finder.html
C'est un viewfinder constitué d'une loupe que tu installes sur ton appareil photo et qui vient grossir l'image de l'écran. Parait-il que c'est vraiment pratique, surtout en tournage extérieur où le soleil peut vraiment t'empêcher de bien voir si la mise au point est cool ou pas. Malheureusement c'est pas donné, 400 dollarz US.

Mais bon, t'auras le même problème avec le 7D, le 5D, le GH1 ou le futur D3100 [ou 1300?] de Nikon. Et encore pour les Canon, je crois que c'et le 550D qui a l'écran le mieux définit [720*540 si je me souviens bien...].

Après si tu parlais pas de mise au point, ben je viens de passer 5 minutes à répondre comme un con en hors sujet.

1 septembre 2010 à 00:15 Rémy

Merci beaucoup pour cette réponse extrêmement rapide. Je te rassure, tu n'es pas hors sujet, je parlais effectivement de mise au point. Désolé pour cette abréviation.

Je connais les solutions "viewfinder", c'est juste que pour un appareil à ce prix, les viewfinders me paraissent excessifs en terme de prix. Avec les quelques accessoires supplémentaires, la facture monte et avec l'arrivée de la SONY NEX-VG10, un 550D équipé à un tarif proche de la Sony, n'en vaut plus la peine à mon avis.

En effet, en terme de mise au point le soucis est identique quelque soit l'appareil.

En considérant le mot "possible" comme tel … :).

Merci beaucoup pour ta réponse.

1 septembre 2010 à 20:25 Damien B

Bah, rien ne vaut un stigmomètre, ça annule la garantie, mais après c'est tout bon (Jacques) :
http://www.katzeyeoptics.com/item--Canon-550D-T2i-Focusing-Screen--prod_550D.html

21 novembre 2010 à 20:12 benjamin

un régal cet appareil !

2 septembre 2011 à 21:59 Anonyme

Merci pour ce post, j'arrive un peu tard, mais je me demandais comment tu étais passé de "gars sans le sous" à “mais qui sont ces gens qui me veulent tous pour que je bosse pour eux et me donner plein de pognon?” en quelques semaines ?
Tu as démarché ou c'est le hasard ?
Bonne continuation !

2 septembre 2011 à 22:18 Nicolas Plaire

Y'a pas de soucis... Oui c'est les démarches, les réseaux qui s'étoffent. Quand tu connais personne, c'est dur et puis petit à petit, ça va mieux. Dans le cas présent, en fait je m'étais fait embaucher par une boite et y'avait 2-3 autres trucs que je faisais en freelance à coté, donc y'avait plein de sous qui tombaient. Et puis la boite a moins bien marché en début 2011 et ils ont viré plein de gens, dont moi, donc je suis redevenu le gars qui a pas trop de sous, mais quand même encore un peu, mais moins.
Ah, la vie de saltimbanque, c'est cool, mais faut s'accrocher.

8 septembre 2011 à 22:36 Anonyme

Oui c'est sur !
Je suis un peu dans le même cas, j'ai été licencié mi 2010, j'ai choisi de partir lors d'un plan social, depuis je travaille à mon compte, et j'ai eu tout de suite plusieurs client qui m'ont contacté suite à mon départ. Maintenant je tourne avec qqs clients, mais ce sont toujours les mêmes. ça me suffit pour l'instant mais je pense démarcher pour me faire de nouveaux contacts, car effectivement s'ils n'ont plus de boulot, alors on est vite sans rien faire !
Pour ma part j'aimerais bien aussi me mettre à la caméra, pour avoir un petit plus lorsque je n'ai pas d'infographie, c'est pourquoi tes expériences sont interessantes.
merci !

Enregistrer un commentaire

Nobody's Perfect Le Blog qui t'explique la life Avatar Logo
Bonjour à tous... Mon p'tit nom à moi c'est Nicolas Plaire, je suis réalisateur, designer, monteur et je fais bien le thé. Dans mes pérégrinations à la recherche d'inspiration (ou d'idées à piquer sans vergogne!) je me suis dit que ce serait sympa de partager mes découvertes. Ceci est donc mon blog où je showcase mon travail, mais où je présente des clips, des artistes, des pubs, des jeux vidéos qui me plaisent. Parfois je me laisse aller dans des réflexions plus personnelles sur mon métier, l'inspiration, la vie et les abeilles.

Blogger Buster LogoSmashing Logo© Nobody's Perfect.