Retour sur la rotoscopie


Encore du Rainbows in Motion. Encore le même délire, mais les aléas de la vie, les vicissitudes des opportunités professionnelles ont fait que je me retrouve encore une fois très en retard. Mais cette fois-ci, c'est la dernière ligne droite les enfants. Je rappelle pour les deux du fond, qu'il s'agit d'un remake de ma pub Sobe, en mieux. Trois parties:
Echauffement (Sur le point d'être enfin achevée, dont vous allez voir des images là )
Motion design pur (à faire)
Partie dansée (terminée, même si j'aimerai rajouter un tout petit truc par dessus)

Bref, donc dans cette première partie, comme vous l'avez déjà vu, il y a des éléments 3D rajoutés. Or, lors de ce genre de scène, il arrive parfois que certains personnages ou bouts de décors passent devant les éléments que vous rajoutez par dessus votre film. Sans rotoscopie, les éléments rajoutés ne pourront qu'avoir l'air d'être posés par dessus. C'est pourquoi, il est nécessaire quand il y en a besoin, de découper image par image ou presque, la vidéo. C'est un travail long et fastidieux mais qui peut être accéléré si vous connaissez quelques techniques. Notamment sous After Effects qui n'est pas le logiciel le plus puissant en matière de rotoscopie (d'autres logiciels permettent par exemple d'appliquer du tracking avec les points du masque, permettant donc de faire en sorte que la forme d'un masque – qui définit la zone à découper dans le film – suive un certain détail à l'écran, accélérant ainsi beaucoup la rotoscopie).



Voici donc une méthodologie simple à suivre:

1 – bien connaître le mouvement à découper. Identifier quelles sont les parties qui se chevauchent.

2 – Ne pas tenter de faire un seul masque pour toute la silhouette. Le corps humain est une forme complexe, qui peut changer dramatiquement lors d'un mouvement. Privilégier la découpe en primitives (un masque pour le torse, pouvant inclure la tête, un masque pour chaque bras et jambes). Et animer séparément, n'hésitez pas à découper un bras entier sur toute la séquence puis revenir en arrière pour découper l'autre bras. Focalisez vous sur une seule tâche à la fois, se disperser et manquer de rigueur est le meilleur moyen de foirer son truc.



3 – Utiliser des couleurs et des noms pour vos masques. Notamment lorsque ça peut commencer à devenir complexe. D'autant plus que je trouve le jaune des masques par défaut de After Effects peu pratique. Et puis c'est très joli toutes ces couleurs.



4 – Ne pas tenter l'image par image immédiatement. Identifier les moments ou la partie à masquer a un mouvement continu et fluide, ajouter des images clés environ toute les 10 ou 20 images, peut-être un peu moins. Les corrections entre ces intervalles seront bien plus rapides.



5 – Ne pas trop s'attarder sur les détails. Certains mouvements sont très rapides, si vous omettez de découper un cheveu fou, il y a toute les chances que votre public ne s'en rende pas compte. Vous ne faites pas ce travail pour des experts de la post-production (qui ne remarqueront pas forcément la chose) mais pour des gens normaux avec un œil normal. Dans l'exemple ci-dessous, j'ai volontairement omis de découper les plis du tshirt.




6 – Vérifiez votre travail en mouvement régulièrement, car si je vous ai dit de ne pas trop vous attarder sur les détails, l'œil, même moyen, grillera immédiatement si une forme ne paraît pas naturelle, Et si une découpe paraitra cool sur une image, il faut bien vérifier que la forme du masque est cohérente avec le reste.

Voilà, avec ces quelques conseils, vous devriez gagner quelques heures parfois hyper précieuses dans cette tâche ingrate et laborieuse qu'est la rotoscopie.

3 commentaires:

28 octobre 2008 à 00:21 Anonyme

Ou bien si on a "un peu" d'argent, on peut investir dans le soft de Imagineer Motor (http://www.imagineersystems.com/products/motor/).
Je crois bien qu'il s'agit d'un des meilleurs logiciel (semi-pro) du marché.
Bonne continuation...

28 octobre 2008 à 00:46 Vince

a la roto... oui motor est pas mal en gain de temps mais il n'y a rien de magique non plus...

j'ai hate de voir le film!

++

28 octobre 2008 à 08:40 Nicolas Plaire

Faudrait que je regarde ça de plus prêt. Et puis allez savoir, à l'instar de Mocha, on aura peut-être Motor livré avec After Effects CS5.

Ouais sinon moi aussi j'ai hâte de le voir le film, parceque là, ça devient ridicule un peu.

Enregistrer un commentaire

Nobody's Perfect Le Blog qui t'explique la life Avatar Logo
Bonjour à tous... Mon p'tit nom à moi c'est Nicolas Plaire, je suis réalisateur, designer, monteur et je fais bien le thé. Dans mes pérégrinations à la recherche d'inspiration (ou d'idées à piquer sans vergogne!) je me suis dit que ce serait sympa de partager mes découvertes. Ceci est donc mon blog où je showcase mon travail, mais où je présente des clips, des artistes, des pubs, des jeux vidéos qui me plaisent. Parfois je me laisse aller dans des réflexions plus personnelles sur mon métier, l'inspiration, la vie et les abeilles.

Blogger Buster LogoSmashing Logo© Nobody's Perfect.